Alors que les précommandes de la nouvelle Nintendo Switch sont en pleine effervescence, c’est au tour de la Wii U de faire parler d’elle… une dernière fois. Car oui, BigN a officiellement annoncé la fin de la production de sa console dans le monde entier.

Souvenez-vous de la Wii U

Il faut dire que les ventes de la console en ont fait la console Nintendo la moins vendue de l’histoire de Nintendo. 13,6 millions en un peu plus de 4 ans d’existence, c’est le triste résultat que nous offre cette console, qui je pense, était sous exploitée.

La cause ?

À trop vouloir innover, il arrive qu’on se brûle. Autant la Wii a très bien fonctionné grâce notamment à son système de Wiimote révolutionnaire et un catalogue plutôt bien fourni (d’ailleurs, si vous avez raté l’info, un Américain a réussi le pari fou de réunir tous les jeux US de la console). Un concept de manette pourtant novateur qui permettait une nouvelle dimension pour une console de salon.
Le GamePad permettait d’interagir directement avec le jeu (affichage de l’inventaire, etc…) sans passer par le menu pause. Dommage que l’autonomie en utilisation et son poids viennent gâcher l’expérience.

On peut aussi parler du catalogue proposé. Malgré quelques titres d’exceptions comme Bayonetta 2, Xenoblade Chronicle X ou encore Splatoon, il manquait “un petit quelque chose” qui aurait fait changé la donne.

Heureusement, Nintendo n’a pas chômé ces dernières années et à tout de même continué d’innover avec les Amiibo, ces petites figurines qui apportent, ou pas, des petits plus aux jeux. Un peu comme les DLC, mais avec le côté collection en plus.

Bref, c’est bien dommage ! Zelda : Breath of the Wild sera donc le dernier jeu à sortir sur cette console. Il sera d’ailleurs commercialisé en nombre très limité ( 50 000 exemplaires selon plusieurs sources) ce qui en fera un jeu parfait pour les collectionneurs !