Février approche ! Au diable la St Valentin, ici on parle gaming ! Et justement, Dynasty Warriors 9 lève son armée pour le 13 février prochain dans nos contrées.

Ainsi, le Musou pur jus nous dévoile de nouvelles informations, inspirées par la mode des jeux en monde ouvert qui fait fureur depuis cette génération. Premièrement, sachez qu’il s’agira de faire désormais plus que d’occire du soldat ennemi : des loups en meute, des ours, la panoplie est grande pour un univers oppressif. Ces ennemis, à terme, vous récompenseront en loot de natures (héhé) diverses : objets, matériaux, etc. Deuzio, vous pourrez utiliser votre ami équestre pour parcourir le monde. Parce que le cheval c’est génial (avec des frites), vous pourrez également améliorer ses compétences.

La cuisine n’a jamais été un art contemporain, et vous pourrez la pratiquer dans Dynasty Warriors 9. Un peu à la façon de Final Fantasy XV, ces plats vous octroieront des bonus divers, destinés à vous apporter un certain avantage (ou bien un avantage certain) au combat. Il s’agira donc du classique bonus d’attaque ou de défense, jusqu’à des gains d’expérience multipliés.

Il faut croire que l’open world sera aussi mélangé à des notions de RPG bien connues, puisque le loot servira aussi pour la fabrication d’armes. Ceux-ci nécessiteront un ou plusieurs parchemins, qui feront offices de formules ; celles-ci seront lootées à partir des missions ou de certains ennemis. Vous pourrez donner au forgeron des matériaux supplémentaires afin de donner à votre arme des bonus ou des capacités élémentaires. On espère pour les joueurs qu’on atteindra pas un hasard de loot du niveau de Destiny ou de Nioh… Vous savez de quoi je parle.

Mais est-ce que c’est tout ? Bien sûr que non, car quand il y en a… Il y en a encore ! Koei Tecmo nous gratifie également d’un trailer récapitulatif de tous les éléments clés du jeu.


Rappelons que Dynasty Warriors 9 sort le 13 février sur PlayStation 4, Xbox One et PC.