Whovians de France, de Navarre et au-delà, vous n’êtes pas sans savoir que ce samedi était un jour spécial : notre Time Lord favori a en effet fait son grand retour sur la Beeb’ pour une dixième saison. Pour fêter ça, les éditions 404 s’apprêtent à sortir la version française du guide ultime (et officiel !) de la série, et nous ont gentiment permis d’y jeter un coup d’oeil en avant-première. Allons-y !

Et en plus, vous avez vue sur mon parquet. Que demande le peuple, mmmh ?

L’objet

Le livre en lui-même est un assez bel objet : de format moyen, il s’insèrera dans n’importe quelle bibliothèque. Facile à manier, il fleure bon le papier neuf (oui, c’est important pour moi. Dites-le si ça vous dérange, hein !). Le texte est clair, l’impression de qualité – dans la limite des possibilités : une capture d’écran de 1963 n’est pas un document des plus aisés à exploiter.

 

Le contenu

L’ouvrage est organisé de façon classique : par Docteur. Cela permet de s’y retrouver facilement. Dans chaque chapitre-Docteur, on s’intéresse donc au personnage, à ses compagnons, ainsi qu’à ses ennemis. On y trouve aussi d’autres rubriques : “A travers le Vortex” est une liste chronologique de chaque épisode ainsi que du principal scénariste ayant travaillé dessus. “Aventures dans l’Espace et le Temps” s’appesantit sur les épisodes les plus importants. Enfin, ma préférée, “Technologie temporelle”, s’attarde sur le matériel et les gadgets utilisés par le plus humain des extraterrestres.

Conclusion

Bel objet, ce guide compile de manière efficace les principales informations concernant la série. Si le Whovian de base n’apprendra sans doute rien de neuf en le feuilletant, cela reste un ouvrage que l’on possède avec plaisir dans sa bibliothèque, ou une idée cadeau sympathique pour un aficionado de Doctor Who.

 

Doctor Who, le guide ultime, écrit par Justin Richards, traduit par Nicolas Ivorra, Éditions 404, 252p, 16,95 € chez votre libraire habituel (et indépendant, de préférence !)