Depuis l’exemple donné par Star Wars, de nombreuses licences populaires se mettent à étendre leurs univers sur différents supports. Comme Deus Ex. C’est ainsi que l’éditeur Mana Books nous propose le comics intitulé Deus Ex : Dissidence. Très loin du dinosaure de chez YouTube, ce comics d’environ 130 pages nous plonge dans une retranscription en dessin de l’épisode Mankind Divided, sorti l’année dernière.

Deus Ex

Pour les retardataires (dont je fais partie, on ne va pas se mentir !), l’histoire reprend là où Human Revolution s’était arrêté : deux ans après l’Incident, les Augmentés sont devenus ni plus ni moins que les parias de la société. Là où ça bloque, c’est qu’un groupe d’extrémistes a décidé de taper du pixel sur la table et de prendre les armes. Adam Jensen, entre temps devenu membre d’une unité d’Interpol, va devoir se confronter aux Illuminatis.

L’histoire est signée John Irvine, que l’on connaît pour avoir travaillé sur Avengers et Batman : Inferno. Il est également à l’origine du Soleil du nouveau monde et La Colline aux mystères. Autant vous dire que c’est du solide. On doit les illustrations à John Aggs, dont on retrouve le coup de crayon sur Robot Girl et John Blake (Philip Pullman).

“Le jeu Deus Ex allie profondeur scénaristique et grande liberté d’action au sein d’un univers à l’identité forte : un futur dystopique sombre mâtiné de cyberpunk. Au travers du développement d’une société transhumaniste, le jeu questionne tout en finesse la nature de l’homme et notamment sa relation à la machine et à l’altérité.

Fort de cette identité cyberpunk et de cette richesse scénaristique, Deus Ex s’est rapidement révélé propice au développement d’un large univers transmédia : romans, jeux et comics se sont multipliés au fil des années.

Deus Ex Universe™ : Dissidence est un techno-thriller d’anticipation sombre et haletant qui vient compléter cet univers. Créée en 2000, la licence revient cette année en force avec un nouveau contenu téléchargeable, A Criminal Past, ainsi que l’adaptation de Mankind Divided en réalité virtuelle.” (communiqué de presse)

Nombre de pages  128
Dimensions : 165 x 255 mm

Vous pourrez retrouver la dernière aventure d’Adam Jensens en date le 4 janvier 2018, pour 14 euros en format physique, 9,99 euros en format numérique.